HomeA deux, c'est mieuxWeek-end en Dordogne

Week-end en Dordogne

  • © CDT Dordogne

    Place à Monpazier sous les glycines, en Dordogne

    Place à Monpazier sous les glycines, en Dordogne
  • © Pays de Bergerac

    Vignoble de Bergerac, en Dordogne

    Vignoble de Bergerac, en Dordogne
  • © CDT Dordogne

    Le château de Biron, en Dordogne

    Le château de Biron, en Dordogne
  • Chambre d'hôtes La Roche d'Esteil, Sainte Nathalène

    Chambre d'hôtes La Roche d'Esteil, Sainte Nathalène
  • Chambre d'hôtes La Roche d'Esteil, Sainte Nathalène dans le Périgord

    Chambre d'hôtes La Roche d'Esteil, Sainte Nathalène dans le Périgord
  • Domaine de Puybéton, le Chateaux dans les Arbres, Nojals-et-Clotte en Dordogne

    Domaine de Puybéton, le Chateaux dans les Arbres, Nojals-et-Clotte en Dordogne
  • Domaine de Puybéton, le Chateaux dans les Arbres, Nojals-et-Clotte en Dordogne

    Domaine de Puybéton, le Chateaux dans les Arbres, Nojals-et-Clotte en Dordogne

S’aventurer dans le Périgord le temps d’un week-end, c’est marcher sur les terres des poètes. Faire le vœu d’une parenthèse douce et bienveillante, goûter aux joies simples : refaire le monde sous un vieux prunier, s’extasier devant les paysages dessinés entre rivières et châteaux, alterner marchés de producteurs et fermes avicoles, monter (de châteaux en villages perchés) et descendre (la Dordogne ou l’un de ces gouffres magnifiques)… pour tomber d’accord avec Henri Miller : « Il se peut qu’un jour la France cesse d’exister, mais la Dordogne survivra, tout comme les rêves dont se nourrit l’âme humaine. »

Pourquoi on y va ?

Pour les paysages verdoyants, alternant collines, clairières et cortèges de roches qu’on parcourt à vélo ou à pieds, pour les marchés célèbres, comme celui des producteurs à Brive, le plus typique, chanté par Georges Brassens, ou celui de Sarlat, plus touristique mais à faire ! Pour se raconter des histoires, de jardins en Châteaux et finir par déconnecter tout à fait, attablé devant un foie gras mi-cuit, une garbure, un parmentier de canard que vous n’oublierez pas de sitôt, reconnaissant volontiers que la carte postale est complète.

Dormir sur ses deux oreilles

Hôtel : Domaine de Puybeton, Nojals et Clotte
Chambre d’hôtes : La Roche d’Esteil, Sainte Nathalène

Le plein d’idées pour le week-end

Déambuler dans les jardins de l’imaginaire, nager dans la Dordogne avec le paysage spectaculaire de la Roque-Gageac en face, remonter jusqu’au château de Castelnaud et voir ses catapultes, profiter de la vue extraordinaire depuis le village perché de Domme, découvrir l’univers de Joséphine Baker en visitant son Château des Milandes, pousser jusqu’aux portes du Quercy si vous en avez le temps et monter se recueillir devant la vierge noire de Rocamadour, un site extraordinaire.

Les vrais petits ‘plus’ famille

Le Périgord est LA destination famille par excellence : on y descend la Vézère en kayak et la Dordogne à bord d’une de ces magnifiques gabares, on remonte le temps jusqu’à la Préhistoire aux Eyzies, dans le parc animalier pédagogique le Thot et dans les grottes de Lascaux, on se perd dans les jardins labyrinthiques de Marqueyssac, on descend six pieds sous terre dans le mystérieux gouffre de Padirac, on visite le majestueux château de Hautefort ou ceux celui de Beynac, plus médiéval et décor de nombreux films…

Les + lus

S’inscrire à la newsletter  OK

Inscrivez-vous et recevez les dernières destinations.