HomeNon classéDécouvrir Cannes

Découvrir Cannes

  • ©Semec-Kelagopian

    Médiathèque, Cannes

    Médiathèque, Cannes
  • ©Semec-Kalagopian

    Iles Lerins

    Iles Lerins
  • ©Semec-Kelagopian

    Iles Lerins

    Iles Lerins
  • ©Semec-Perreard

    Croisette de Cannes

    Croisette de Cannes
  • ©Semec-Fabre

    Vieux port de Cannes

    Vieux port de Cannes
  • ©Semec-Fabre

    Marché Forville de Cannes

    Marché Forville de Cannes
  • ©Semec-Fabre

    Ville de Cannes

    Ville de Cannes

Le marché de Forville, pour mesurer l’attachement au « terroir » de cette station huppée. Une vraie carte postale du pays de Provence, avec des producteurs de la région qui proposent ici la « top qualite » dit-on. On termine par le marché aux fleurs. 

Les Iles de Lérins, préservées, face à la baie de Cannes. On part pour une partie de la journée sur l’île Marguerite avec, pourquoi pas, avec un bon pique-nique. De l’étang du Batéguier au sentier botanique, tout invite à oublier le reste du monde. Plus confidentielle encore, l’Ile Saint Honorat appartient aux moines cisterciens qui y cultivent la vigne et produisent un vin réputé. 

Nager avec les dauphins ! Au départ de Mandelieu-la-napoule, à bord du Cala Rossa : direction le coeur du sanctuaire de Pelagos, une vraie réserve naturelle avec près de 25 000 dauphins recensés. Si le départ est matinal, le retour au port se fait vers 16h30 : profitez-en pour vous ballader dans la capitale du mimosa ! www.cala-rossa-dream.com 

Musée Bonnard, le seul musée au monde dédié à ce peintre inspiré par les paysages du Sud. Il vécut plus de 20 ans au Cannet et c’est un juste retour des choses que sa collection soit  abritée aujourd’hui dans cet hôtel particulier, à l’architecture typiquement Belle-Epoque www.museebonnard.fr

Prendre un goûter sur le toit de l’hôtel Five Seas… Un excellent prétexte pour savourer les délices d’un champion du monde de pâtisserie, Jérôme de Oliveira. 1 rue Notre-Dame, Cannes.

Le Suquet, le plus vieux quartier de Cannes juste au dessus du port… il faut arpenter ses ruelles désuètes, à l’écart de la foule et monter jusqu’à la Tour du Suquet (et gravir les 114 marches) pour profiter de la lumière douce sur un sublime panorama : la méditerrannée devant et les montagnes de l’arrière-pays cannois derrière.

Les + lus

S’inscrire à la newsletter  OK

Inscrivez-vous et recevez les dernières destinations.